lundi 14 février 2011

Pour la St-Valentin

Voici une petite histoire coquine qui fait sourire...

Dans quelques jours, c'est ma fête et j'espère que l'Homme m'offrira quelque chose de jolie qui me fera fondre d'amour.  Il est beau de rêver...   Car il m'appelle de son studio pour me dire (pour m'avouer pour être honnête avec vous) qu'il n'a aucune idée à propos de ma surprise.  Il me demande "conseils".
Un instant...  Cet Homme va me marier l'an prochain et il ne me connait pas assez pour savoir mes goûts?  Les filles, il faut choisir ses batailles donc je me résigne à ravaler mon orgueil (et c'est gros d'avaler tout ça) et je lui propose un jeu.
L'idée est la suivante : on se rencontre au centre commercial et je fais semblant que je suis la sœur jumelle de sa fiancée qui est là pour l'aider.  L'Homme est en accord avec cette idée et je le rejoins au point de rendez-vous.
Une fois arrivée, je décide de jouer le rôle de la jumelle qui veut prendre l'amoureux de sa sœur.  Alors je fais mon numéro de charme, je lui fais la bise près des lèvres, je lui fais des compliments, je lui dis que ma "sœur" a fait un bon choix mais le choix serait meilleur avec moi.  Vous voyez le topo.  On fait le tour des magasins et nous faisons la sélection de 3 choses que l'Homme choisira dans quelques jours.
Même si la mission est accomplie, je décide de continuer à jouer :
"Pourquoi tu m'embrasses pas?  Je ne dirai rien à ma sœur. Ça va rester dans la famille puisque je suis sa jumelle.  C'est comme l'embrasser elle mais sur mes lèvres.
-Quoi?  (oh! on continue de jouer)  Non, je ne peux pas faire ça, je marie ta sœur l'an prochain...  Et on magasine pour sa fête...
-Si tu dis rien, je dis rien, aussi simple que ça."

Là, je remarque un homme qui a son cellulaire accroché à son oreille et qui nous regarde avec un sourire en coin.  Joual vert, il décrit la scène à son ami sans vraiment de discrétion.  Il est temps de savoir si je suis une bonne comédienne.

"Écoute Homme, un simple baiser.  Tes lèvres sur les miennes et je ne dis rien à ma sœur jumelle.
-Non, je ne peux pas faire ça, dit-il tout en rougissant.
-Come on,  je dois tester la marchandise avant que tu deviennes son mari.  Chacun a droit à son jardin secret.
-Non, je ne peux pas.
-Tu en meurs d'envie, ça se voit dans ta face.  Laisse-toi aller.  Une fois faite, on en parle plus, plus jamais, promis."

Après des longues secondes de torture, l'Homme cède et pose ses lèvres sur les miennes.  Doucement mais passionnément.  Après ce merveilleux baiser, j'entends le monsieur au cellulaire dire ceci :
"Hé, le gros?  Tu devineras jamais.  Il l'a fait.  Pour vrai.  Avec la jumelle."

À ce moment précis, je croise son regard.  Il me regarde, gêné, rouge comme une tomate mais il sourit en voulant me dire "you go girl".

Je dis à l'Homme qui serait le temps de partir à la maison.  Intrigué, je lui réponds que je lui expliquerai le tout une fois rendu à la maison.

Coquine cette histoire, n'est-ce pas?  Je vous conseille fortement les jeux de rôle.  Cela peut être stimulant.

Quoi?  Le cadeau?  Très joli.